BTR: TSX-V $1.11 VOL: 220869
BONXF: US $0.83 VOL: 31102
SPOT GOLD $1862.81

Nouvelles

Bonterra prolonge la minéralisation à Moroy et recoupe 9,24 g/t Au sur 2,04 mètres sur une structure nouvellement reconnue

Val-d’Or, QC – Le 31 mars 2020 – Ressources Bonterra Inc. (TSX-V: BTR, OTCQX: BONXF, FSE: 9BR2) (« Bonterra » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer les résultats des forages récemment terminés à Moroy. Le forage continue de définir et d’étendre la minéralisation sur les structures M1 et M4 et a une minéralisation intéressée, avec 9,24 grammes par tonne (« g/t ») Au sur une longueur d’intersection de 2,0 mètres (« m »), sur une nouvelle structure appelée Moroy 7 (« M7 »).

La structure M1 (voir Section transversale et section longitudinale de la zone M1) est la cible prioritaire de délimitation et d’expansion des ressources aurifère et sera la source d’un échantillonage en vrac. Des forages récents sur la M1 ont été effectués depuis sous terre et depuis la surface. Le forage d’intercalaire et de délimitation du niveau 14 dans la zone M1-2 est compatible avec les limites de minéralisation actuellement interprétées. Les teneurs récentes dans ce secteur, y compris 7,19 g/t Au sur une longueur d’intersection de 2,82 m et 14,4 g/t Au sur une longueur d’intersection de 0,91 m, indiquent le potentiel de réaliser une teneur supérieure à la teneur moyenne actuelle des ressources. Les analyses sont en attente dans la zone M1-2 inférieure. Le récent forage de la zone M1-1 a recoupé des roches intrusives non minéralisées dans la position projetée de minéralisation. Toutefois, les interceptions de 3,43 g/t Au sur une longueur d’intersection de 1,22 m et de 3,37 g/t sur une longueur d’intersection de 1,37 m indiquent la continuité de la structure et de la minéralisation. La poursuite du forage de plongée de la zone M1 demeure une priorité pour la Société. Un seul trou d’exploration à plus longue portée a croisé une large zone de cisaillement sur le plan M1, soit environ 175 m de descente de M1-1 et comprenait une intersection de 0,72 g/t Au sur une longueur d’intersection de 6,89 m (voir la section longue de la zone M1).

La zone M4 a récemment été découverte par la Société (voir communiqué de presse daté du 15 septembre 2019). Les forages récents ont élargi la minéralisation vers l’est avec des interceptions de 12,29 g/t Au sur une longueur d’intersection de 1,79 m et 7,17 g/t Au sur une longueur d’intersection de 1,89 m (voir plan de zone M4). La zone M4 plonge doucement (25o – 35o)) à l’ouest-nord-ouest avec la minéralisation se produisant maintenant sur une longueur d’environ 225 m le long d’une direction de tendance vers l’ouest. La zone M4 demeure ouverte et est une cible prioritaire à court terme pour la Société.

La Société a déjà publié un intervalle de 14,88 g/t Au sur une longueur d’intersection de 4,71 m dans le trou MY19-155 (voir la date du communiqué de presse le 12 juin 2019). Les forages de suivi dans la zone de l’intervalle MY19-155 ont entraîné la délimitation d’une structure presque verticale frappant le sud-sud-est. Il est situé au sud de la structure M1 (voir Section transversale). Plusieurs des intervalles récents contiennent des teneurs en or anormales et les faits saillants comprennent 9,24 g/t Au sur une longueur d’intersection de 2,04 m et 4,55 g/t Au sur une longueur d’intersection de 1,96 m (voir M7 Zone Long Section). Cette structure minéralisée nouvellement reconnue est appelée M7.

Greg Gibson, président et chef de la direction de la Société, a commenté : « Avec la découverte de la zone M4 à l’automne 2019 et maintenant de la zones M7, notre programme d’exploration continue d’illustrer le potentiel de Moroy. Étant donné la proximité de cette zone avec M1, le succès continu du forage et la délimitation des ressources ont le potentiel d’avoir un impact très positif à court terme sur le développement des réserves et la planification des mines à Moroy.»

Contrôle de qualité et protocoles de déclaration 

Les analyses aurifère des carottes de forage Moroy sont effectué au laboratoire d’analyse de la mine Bachelor. La Société utilise un programme d’analyse QA-QC rigoureux, conforme aux normes de l’industrie. Les résultats analytiques ont été réalisés par pyroanalyse (A.A.) au laboratoire de la mine. Des blancs, des doublons et des normes de référence certifiées sont insérés dans le flux d’échantillons pour surveiller les performances du laboratoire. Le programme de vérification analytique QA-QC de la Société exige qu’au moins 10% des échantillons soient audités dans un laboratoire indépendant. Ces tests de vérification ont été envoyés au laboratoire ALS situé à Val-d’Or, au Québec. Les résultats des audits sont cohérents avec ceux obtenus.

Francis Lefebvre, Géo et géologue en chef de la Société supervise toutes les activités d’exploration du projet Moroy. M. Lefebvre est une personne qualifiée telle que définie par NI 43-101. Jamie Lavigne, Géo et VP Exploration de la Société a approuvé les informations contenues dans ce communiqué. M. Lavigne est une personne qualifiée telle que définie par NI 43-101.

Ouvrez le PDF pour voir les tableaux.

POUR PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS

Relation aux investisseurs: Allan Folk

ir@btrgold.com

2872 Chemin Sullivan, Suite 2, Val-d’Or, Québec J9P 0B9

819-825-8676 | Site: www.bonterraresources.com

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué contient des renseignements prospectifs portant, entre autres choses, sur les perspectives, pour les gîtes aurifère Gladiator, Barry, et Moroy; l’ajout à jour des ressources minérales; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; et les forages futurs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Bonterra ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Bonterra ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les intentions de la Société ainsi que les événements et les développements que la Société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la Société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives.

S'abonner

Soyez à jour avec nos nouvelles récentes