BTR: TSX-V $1.24 VOL: 7300
BONXF: US $0.97 VOL: 1100
SPOT GOLD $1854.77

Nouvelles

L’échantillon en vrac du projet Moroy de Bonterra génère une teneur usinée de 9 % supérieure à celle modélisée; 1 308 onces d’or produites

Val-d’Or, QC – Le 23 décembre 2020 – Ressources Bonterra Inc. (TSX-V: BTR, OTCQX: BONXF, FSE: 9BR2) (« Bonterra » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer les résultats de son programme d’échantillonnage en vrac sur son projet Moroy (l’« Échantillon ») précédemment annoncé le 15 septembre 2020. Les résultats du traitement de 11 093 tonnes soutirées de la structure M1 ont confirmés les ressources minérales calculées par SGS Canada Inc. (« SGS ») en mai 2019. La teneur moyenne d’alimentation obtenue lors de l’usinage de l’Échantillon était de 3,87 g/t, ce qui est 9,3% plus élevé que la teneur des ressources mesurées établie à 3.54 g/t par le modèle de blocs de SGS pour le même secteur exploité de la structure M1. Les résultats de l’Échantillon en vrac confirment la validité du modèle géologique et du calcul des ressources réalisé par SGS.

Faits saillants
-Une teneur usinée moyenne supérieure à la teneur modélisée. La teneur moyenne à l’alimentation de 3.87 g/t Au pour l’Échantillon, soit 9,3 % plus élevée que la teneur prédite par le modèle géologique basé sur les informations de sondages aux diamants dans le secteur.
-De solides taux de récupération. Le taux moyen de récupération de l’or en usine est de 94,9 %, ce qui est comparable aux 96 % obtenus avec le matériel à plus haute teneur de la mine Bachelor (teneur de rejet constant).
-L’Échantillon en vrac total a produit des teneurs supérieures aux teneurs modélisées, ce qui a permis de produire 1 308 onces, entièrement traitées à l’usine Bachelor de la Société.

M. Pascal Hamelin, Président et chef de la direction, a commenté: « Il est très encourageant de voir les résultats de l’Échantillon en vrac atteindre ou dépasser ce qui était prévu dans le modèle géologique et les ressources minérales estimées par le SGS en mai 2019. Ces résultats ont renforcé notre confiance dans le modèle géologique, la teneur et la récupération à l’usine du gîte Moroy. »

Extraction minière

Suite au développement d’une galerie dans un secteur minéralisé et d’une galerie de transport sur rail au niveau 11, qui est 550 mètres (« m ») sous la surface, deux monteries ont été développées de façon conventionnelle sur des longueurs d’environ 30 m permettant par la suite de développer deux sous-niveaux conventionnel distancés de 15 m.

La société a utilisé la méthode minière de forage et sautage de chantiers longs trous à partir des sous-niveaux. Les trous, ayant des longueurs variant de 15 à 18 m, ont été forés avec un diamètre de 64 millimètres (2,5 pouces) et ont montré très peu de déviation.

Le patron de forage fut le même pour tout l’Échantillon, toutefois, la méthode de dynamitage a été ajustée en fonction des résultats obtenus de façon à trouver une méthode optimale de fragmentation convenant aux équipements conventionnels opérés par mode téléguidé tout en minimisant le facteur poudre pour épargner les épontes.

Traitement

Échelonné sur une période de 40 jours en octobre et novembre 2020, l’usine de la Mine Bachelor a traité 11 093 tonnes montrant une teneur moyenne de 3,87 g/t. Avec une récupération moyenne de 94,87%, l’Échantillon a permis d’extraire 1 308 onces d’or.

L’usine de la mine Bachelor fonctionne selon le procédé du charbon actif dans la pulpe (CIP).

Les résultats obtenus sont illustrés dans le tableau suivant:

Ressources

En mai 2019, une évaluation a été réalisée par SGS sur le secteur ciblé pour l’Échantillon. Les calculs estimaient que l’Échantillon contiendrait 1 336 onces, basé sur une estimation de 3,54 g/t Au et un tonnage de 11 736 tonnes.

Le tableau suivant permet de comparer les résultats obtenus à ceux estimés par SGS en mai 2019:

Géologie

L’Échantillon en vrac du secteur 11-M1-1 de la zone M1 est caractérisé par une zone de cisaillement silicifiée et hématisée orientée est-ouest ayant un pendage de 50° à 65° vers le nord et une largeur moyenne d’environ 1,8 m. La structure minéralisée contient de 1 à 5 % de pyrite finement disséminée et présente très rarement de l’or visible, ce qui résulte en un très faible effet de pépite dans la structure aurifère. Cette structure aurifère M1 a été rencontrée du niveau 8 au niveau 14.

Contrôle de qualité et protocoles de divulgation

La réconciliation après l’usinage a été effectuée et validée pour la réconciliation. Tous les échantillons ont été expédiés à un laboratoire interne pour la préparation et l’analyse. Les analyses ont été réalisées par pyroanalyse (A.A.) avec finition par absorption atomique.par Soutex inc., un consultant externe, basé dans la Ville de Québec. Des réconciliations pour chaque jour d’usinages et globales ont été effectuées. Le débit de traitement quotidien à l’usine a été estimé à l’aide de la cellule de chargement du convoyeur d’alimentation du broyeur à boulets primaire de l’usine Bachelor. Des échantillons composites ont été prélevés à chaque quart de travail (jour/nuit) à partir des flux requis

Personnes Qualifiées

Francis Lefebvre, géo., chef géologue de la Société, supervise toutes les activités géologiques au projet Moroy. M. Lefebvre est une personne qualifiée en vertu du règlement NI 43-101 (« NI-43-101 »). Pascal Hamelin, ing, Président et Chef de la direction de Bonterra, a approuvé les informations techniques contenues dans ce communiqué. M. Hamelin est aussi une personne qualifiée en vertu du NI 43-101.

Pour plus amples renseignements

Pascal Hamelin, Président et chef de la direction
Courriel: ir@btrgold.com

2872 Chemin Sullivan, Bureau 2, Val-d’Or, Québec J9P 0B9
819-825-8678 | Website: www.btrgold.com

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué contient des renseignements prospectifs portant, entre autres choses, sur les perspectives, pour les gîtes aurifères Gladiator, Barry, et Moroy; l’ajout à jour des ressources minérales; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; et les forages futurs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Bonterra ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Bonterra ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les intentions de la Société ainsi que les événements et les développements que la Société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la Société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives.

S'abonner

Soyez à jour avec nos nouvelles récentes