BTR: TSX-V $1.02 VOL: 127456
BONXF: US $0.80 VOL: 102700
SPOT GOLD $1761.38

Nouvelles

Bonterra complète l’acquisition d’options sur la propriété Duke et présente de nouveaux résultats de forage

Val-d’Or, QC – Le 13 juillet 2021 – Ressources Bonterra Inc. (TSX-V: BTR, OTCQX: BONXF, FSE: 9BR2) (« Bonterra » ou la « Société ») a le plaisir d’annoncer l’achèvement des exigences d’acquisition de l’option pour acquérir une participation de 70 % dans 81 claims miniers stratégiques totalisant 3 590 hectares adjacents au projet Gladiator de la Société (la propriété « Duke ») et convertir l’entente d’option en entente de coentreprise (le « Coentreprise »). De plus, Bonterra est heureuse de présenter une mise à jour des résultats de la campagne de forage en cours sur la propriété Duke.

En juillet 2018, Bonterra a signé l’entente d’option sur la propriété Duke (l’ « Option Duke ») avec Beaufield Resources Inc. (voir la figure 1 et le communiqué de presse de Bonterra daté du 9 juillet 2018). À la suite de la signature de l’Option Duke, Osisko Mining Inc. (« Osisko ») a acquis Beaufield Resources Inc. en août 2018.

Bonterra a maintenant satisfait toutes les conditions de l’Option Duke et a transmis à Osisko l’avis d’exercice de l’Option Duke. À la suite de cet avis, l’entente de Coentreprise est réputée formée comme le prévoit l’Option Duke.

Les points clés de la Coentreprise sont les suivants :

  • Un intérêt de 70 % de tous les titres de claims miniers sera transféré à Bonterra.
  • Les participations respectives et les contributions présumées aux dépenses antérieures seront réparties comme suit :
  • Bonterra – 70 %, avec une contribution présumée de 7 000 000 $.
  • Osisko – 30 %, avec une contribution présumée de 3 000 000 $.
  • Bonterra commencera en tant qu’opérateur de la Coentreprise.
  • À la signature de la Coentreprise, création d’un comité de gestion avec l’opérateur ayant le droit de nommer trois membres au comité et le non-opérateur ayant le droit de nommer deux membres au comité.

Au cours des prochaines semaines, Bonterra et Osisko travailleront ensemble pour finaliser les termes de la Coentreprise, créer le comité de gestion et établir un budget d’exploration pour la propriété Duke.

Dans le cadre de l’engagement de travaux visant à exercer l’Option Duke, Bonterra a foré 65 sondages représentant un total de 23 775 mètres (« m ») sur la propriété Duke depuis janvier 2020. Les résultats de 52 sondages ont été reçus jusqu’à présent. Les résultats des 13 sondages restants sont en attente (voir le tableau 1 et les figures 1 et 2). Les récents forages sur la propriété Duke ont permis d’étendre la minéralisation aurifère existante de la zone 18 vers l’est le long d’une tendance est-nord-est et d’identifier plusieurs nouvelles tendances minéralisées subparallèles au sein de la propriété Duke (voir les figures 1 et 2).

Faits saillants:

  • 1,6 g/t Au sur 27,5 m, incluant 4,6 g/t Au sur 7,0 m dans le sondage DK-20-22 (Zone 18)
  • 1,1 g/t Au sur 12,3 m, incluant 2,9 g/t Au over 3,3 m dans le sondage DK-20-26 (Zone 18)
  • 1,5 g/t Au sur 3,0 m et 1,2 g/t Au sur 6,0 m dans le sondage DK-20-28 (Zone 18)
  • 3,3 g/t Au sur 2,3 m et 4,9 g/t Au sur 1,5 m dans le sondage DK-20-29 (Zone 18)
  • 2,3 g/t Au sur 2,3 m dans le sondage DK-21-01 (Zone 18 SE)
  • 1,1 g/t Au sur 14,0 m, incluant 4,7 g/t Au sur 1,6 m, et 2,8 g/t Au sur 1,5 m dans le sondage DK- 21-04 (Centaur)

Pascal Hamelin, chef de la direction, a commenté: « La conclusion de l’acquisition de l’Option Duke est une étape importante dans l’exploration régionale continue des plus de 38 000 hectares sous le contrôle de Bonterra. Les résultats de forage sur la propriété Duke sont très encourageants à ce jour et confirment notre point de vue selon lequel il reste un énorme potentiel d’exploration dans le camp Urban-Barry. Nous sommes particulièrement enthousiastes à l’idée de poursuivre le forage d’exploration sur la nouvelle zone Centaur”

Figure 1 – Propriété de Duke – Carte de localisation des sondages

Figure 2 – Zone Centaur – Section transversale DK-21-04 & DK-21-07

La minéralisation de la propriété Duke est associée à de multiples veines et stockwerks de quartzcarbonate- chlorite subparallèles, à pendage modéré à subvertical, dans un cisaillement avec un peu de pyrite et d’or, orientés du nord-est à l’est et à l’ouest, dans des volcanites et des tufs intermédiaires à mafiques avec des intrusions felsiques locales. Le programme de forage de la propriété Duke a été conçu pour tester le prolongement des cibles minéralisées existantes ouvertes le long de l’axe et pour explorer plusieurs nouvelles cibles, notamment la zone 18, la zone 18 North, la zone 18 Southeast, Lac Rouleau South, East Sigmoid, Centaur, Titan Extension, Duke West, Coliseum North and Gladiator North. La minéralisation aurifère consiste en des sulfures disséminés dans des zones de cisaillement et des veines avec de l’or visible par endroits. La zone 18 a été délimitée sur plus d’un kilomètre (« km ») de long et demeure ouverte à l’expansion.

Les travaux de forage sur la propriété Duke ont permis d’identifier plusieurs nouvelles cibles aurifères avec des intervalles minéralisés épais interprétés comme ayant une bonne continuité et s’étendant de 300 m à plus de deux km de longueur (la zone 18 North et Centaur).

La nouvelle cible aurifère de la zone Centaur a été recoupée par deux sondages : DK-21-04 a donné des valeurs de 1,1 g/t Au sur 14,0 m, incluant 4,7 g/t Au sur 1,6 m et 2,8 g/t Au sur 1,5 m. DK-21-07 a donné une valeur de 0,6 g/t Au sur 15,1 m. Les résultats de sondages de la zone 18 ont donné 1,6 g/t sur 27,5 m, dont 4,6 g/t Au sur 7,0 m dans le sondage DK-20-22. La cible Duke West a révélé des valeurs aurifères anomales dans des veines de quartz encaissées dans un cisaillement et est interprétée comme le cisaillement axial-planaire d’un pli isoclinal (voir les figures 1 et 2 et le tableau 1).

Tableau 1: Intersections minéralisées importantes des récents sondages dans la propriété Duke

Contrôle de qualité et protocoles de divulgation

Les analyses aurifères des carottes de forage de la propriété Duke sont effectuées au laboratoire d’analyse de la mine Bachelor (le « Laboratoire »). La Société utilise un rigoureux programme d’analyse QA-QC, conforme aux normes de l’industrie. Les analyses ont été réalisées par pyroanalyse (A.A.) avec finition par absorption atomique. Des échantillons stériles, des doublons et des échantillons standards certifiés sont insérés dans le flux d’échantillons pour surveiller la performance du Laboratoire. Le programme QA-QC de la Société exige qu’au moins 10% des échantillons soient analysés par un laboratoire indépendant. Ces tests de vérification sont envoyés au laboratoire ALS Minerals situé à Val-d’Or, au Québec. Les vérifications montrent un degré élevé de corrélation avec les résultats du Laboratoire.

Personnes qualifiées

Boris Artinian, géo., chef géologue de la Société, supervise toutes les activités d’exploration sur la propriété Duke. Mr. Artinian est une personne qualifiée en vertu du règlement NI 43-101 (« NI 43-101 »). Marc Ducharme, géo., et directeur de l’exploration de Bonterra, a approuvé les informations techniques contenues dans ce communiqué. M. Ducharme est une personne qualifiée en vertu du règlement NI 43-101.

À propos de Ressources Bonterra Inc.

Bonterra est une société d’exploration aurifère canadienne possédant un vaste portefeuille d’actifs d’exploration avancée dont le point d’ancrage est une usine de concentration d’or centrale située au Québec, au Canada. La Société possède quatre principaux actifs, Gladiator, Barry, Moroy et Bachelor avec des ressources qui totalisent collectivement 1,24 million onces dans les catégories mesurées et indiquées, et 1,78 million d’onces dans la catégorie présumée. Il est important de noter que la Société possède la seule usine de traitement d’or autorisée et opérationnelle dans la région, qui est actuellement estimée à 75 % du processus d’autorisation pour passer de 800 à 2 400 tonnes par jour. Bonterra se concentre sur le passage de l’exploration avancée à une société de développement au cours des 18 – 24 prochains mois afin de créer de la valeur pour les actionnaires.

Pour plus amples renseignements

Pascal Hamelin, Président et chef de la direction

ir@btrgold.com

2872 Chemin Sullivan, Suite 2, Val d’Or, Quebec J9P 0B9

819-825-8678 | Site Web: www.btrgold.com

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué peut contient des renseignements prospectifs portant, entre autres choses, sur les perspectives, pour les gîtes aurifères Gladiator, Barry, et Moroy; l’ajout à jour des ressources minérales; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; et les forages futurs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Bonterra ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Bonterra ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les intentions de la Société ainsi que les événements et les développements que la Société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la Société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives.

S'abonner

Soyez à jour avec nos nouvelles récentes