BTR: TSX-V $0.77 VOL: 26000
BONXF: US $0.61 VOL: 30600
SPOT GOLD $1794.75

Nouvelles

Nouvelles & médias


Téléchargements

Bonterra Annonce une Évaluation Économique Préliminaire Positive au Projet à Ciel Ouvert de Barry

Val-d’Or, QC – 13 juin, 2022 – Ressources Bonterra Inc. (TSX-V: BTR, OTCQX: BONXF, FSE: 9BR2) (« Bonterra » ou la « Compagnie ») est heureuse d’annoncer les résultats positifs de l’Évaluation Économique Préliminaire (« EEP ») indépendante pour le projet à ciel ouvert de Barry situé dans le camp Urban-Barry, au nord du Québec. L’EEP a été réalisée par SLR Consulting (Canada) Ltd. (« SLR ») et est conforme à la norme Canadienne NI 43-101 – Normes relatives à l’information concernant les projets miniers (« NI 43-101 »). AMC Mining Consultants (Canada) Ltd. (« AMC ») a examiné et approuvé l’ingénierie du projet minier et les estimations des coûts telles qu’utilisées pour la composante à ciel ouvert du projet Barry de l’EEP. La Compagnie note que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales car elles n’ont pas démontré de viabilité économique. La Compagnie note en outre qu’une EEP est de nature préliminaire et peu inclure des ressources minérales présumées qui sont considérées comme trop spéculatives sur le plan géologique pour qu’on leur applique une considération économique qui leur permettrait d’être classifiées comme réserves minérales, et qu’il n’y a aucune certitude que l’EEP va être réalisée. Tous les montants présentés dans ce communiqué de presse sont exprimés en dollars canadiens, sauf avis contraire.

Faits Saillants de l’EEP

  • Prix de l’or à long terme par once d’or (« oz »): US$1 600
  • Taux de change: C$1,00 = US$0,75
  • Valeur Actuelle Nette (« VAN ») après impôt avec un taux d’actualisation de 5%: $48,3 millions
  • Taux de Rendement Interne (« TRI ») après impôt: 43%
  • Coût initial des investissements: $22,1 millions
  • Coût de maintien tout inclus durant la durée de la vie de la mine (« DVM »): $21,3 millions
  • Tonnes usinées totales: 2,0 millions tonnes (« Mt ») à 2,36 grams-per-tonne gold (« g/t Au »)
  • Production annuelle moyenne DVM: 30 000 oz
  • Ratio roche stérile : minerai DVM: 5,4 : 1
  • Production totale DVM: 145 050 oz (95% taux de récupération à l’usine)
  • Coûts d’exploitation DVM: C$1 252/oz (US$939/oz)
  • Coûts de maintien tout inclus DVM : C$1 420/oz (US$1 065/oz)

Marc-André Pelletier, Président, Chef de la direction chez Bonterra commente: « L’EEP d’une exploitation à ciel ouvert au projet Barry représente une importante étape vers la reprise de la production d’une mine à ciel ouvert au projet Barry par Bonterra. Les faits saillants de l’EEP démontrent un projet nécessitant un investissement initial modeste et qui devrait générer des flux de trésorerie avant impôt de plus de $20 millions par année une fois la production commerciale débutée. Le plan de la Compagnie est d’utiliser les flux de trésorerie de la mine à ciel ouvert pour permettre de continuer le développement de la portion souterraine du gîte, qui contient plus de 0,5 million d’onces en ressources mesurées et indiquées et 0,7 million d’onces en ressources présumées, tel qu’indiqué dans l’estimation des ressources minérales de 2021 (« ERM 2021 »). Il est également important de souligner qu’environ 30 millions de dollars du capital total investi sont des infrastructures partagées dont devrait bénéficier le développement des gîtes souterrains de Barry et de Gladiator. Plus précisément, les mises à niveau de l’usine Bachelor et du parc à résidus (« PAR ») devraient augmenter le volume de production de l’usine à 1 200 tonnes par jour et établir la fondation pour une future expansion du parc pouvant contenir jusqu’à huit millions de tonnes de résidus. »

La Compagnie est également heureuse d’annoncer qu’elle a commencé des forages de définition sur la partie souterraine du gîte Barry afin de mieux comprendre le potentiel d’un scénario d’exploitation minière souterraine. Un total de 41 500 mètres (« m ») de forage est prévu pour cette année pour le gîte Barry.

Après avoir examiné les résultats de l’EEP, le conseil d’administration de Bonterra a approuvé le début d’une étude de préfaisabilité sur le projet de mine à ciel ouvert Barry, qui devrait être achevée d’ici la fin de l’année. Entre-temps, le processus d’obtention des permis pour l’agrandissement de l’usine Bachelor et du parc à résidus est en cours. La Société prévoit de fournir des informations supplémentaires sur le processus d’autorisation en juin avec un permis du COMEX attendu d’ici la fin de 2022 suivi des permis provinciaux.

Aperçu

Le projet Barry est situé à 110 kilomètres (« km ») à l’est de Lebel-sur-Quévillon, soit à 150 km de la ville de Val d’Or, dans la province de Québec, une juridiction attrayante pour l’investissement minier, situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi. La production antérieure de la mine à ciel ouvert, entre 2006 et 2008, a produit plus de 600 000 tonnes ayant été traitées à l’usine Bachelor, produisant ainsi plus de 43 000 oz d’or.

Le gîte Barry est caractérisé par trois ensembles dominants de structures, toutes inclinées vers le sud-est. Les zones de cisaillement subverticales et les zones de cisaillement de la série H plongeant de 25 à 40 degrés sont encaissées dans des volcanites et des tufs intermédiaires à mafiques avec des intrusions felsiques locales. Les zones de contact plongent à 50 à 65 degrés le long des contacts inférieurs et supérieurs des intrusions felsiques D1, D2 et D3 avec des volcanites mafiques. La minéralisation aurifère est associée à des sulfures disséminés dans des zones de cisaillement et des veines avec de l’or visible localement. Le gîte Barry a été délimité sur 1,4 km latéralement et sur 700 m verticalement et demeure ouvert à l’expansion.

Ressources minérales

L’ERM 2021 (voir communiqué de presse daté du 23 juin 2021) ainsi qu’un rapport technique NI 43-101 a été produit par SLR. Les ressources mesurées et indiquées combinées pour la portion à ciel ouvert du gîte représentent un total de 1,9 million de tonnes à une teneur de 2,68 g/t Au ou 165 000 oz d’or et 15 000 tonnes à une teneur de 2,36 g/t Au ou 1 000 onces dans la catégorie présumée.

Seule la ressource en fosse a été considérée dans l’EEP en raison de la meilleure qualité de la ressource. La plupart des ressources sont dans la catégorie mesurée et pourraient être facilement converties en réserve exploitable sans besoin de forage additionnel afin de convertir les ressources en réserves.

Exploitation minière et Usinage

La conception de la mine à ciel ouvert consiste en des gradins de 5,0 m de hauteur avec une pente finale de la paroi de la fosse de 45 degrés. Un total de 2,0 Mt et 10,8 Mt de mort-terrain et de roche stérile devront être extraites de la fosse, donnant un ratio stérile-minerai de 5,4 pour la DVM. Le minerai sera transporté vers l’usine Bachelor via une route forestière de 110 km avec des camions d’une capacité de 40 tonnes. L’agrandissement de l’usine consiste au remplacement de deux broyeurs à boulets par un broyeur de type tricône. L’alimentation journalière de l’usine augmentera ainsi de 50 % pour atteindre 1 200 tonnes par jour. Le procédé de récupération de l’or de l’usine, par la méthode de charbon en pulpe, convient au minerai de Barry. Aucun test métallurgique n’a été effectué pour l’EEP, car le minerai de Barry a été traité dans le passé sans aucun problème particulier. Un taux de récupération de 95 % a été utilisée pour l’EEP. Les résidus seront entreposés dans le PAR par disposition conventionnelle. Le rehaussement du PAR fournira une capacité initiale de 2,9 Mt. D’autres hausses ultérieures permettront d’ajouter 5,1 Mt de capacité (8 Mt de capacité totale).

Cas de base

L’analyse économique a été réalisée avec un taux d’actualisation de 5%. Sur une base avant impôt, la VAN5% est de 57,3 millions de dollars, le TRI est de 49 % et la période de récupération est de 3,2 ans. Sur une base après impôt, la VAN5% est de 48,3 millions de dollars, le TRI est de 43 % et la période de récupération est de 3,4 ans. Les coûts d’exploitation et de maintien tout inclus pour la DVM sont respectivement de 939 USD/oz et de 1 065 USD/oz. Un résumé de l’économique du projet est présenté cidessous :

Coûts d’investissement et d’exploitation

Le coût en capital initial du projet de mine à ciel ouvert Barry est estimé à 22,1 millions de dollars, et inclus une contingence de 1,7 million de dollars. Les coûts d’infrastructure représentent 11,1 millions de dollars du coût en capital initial et comprennent : 4,5 millions de dollars pour l’amélioration des routes de transport; 2,6 millions de dollars pour des garages en surface, 1,9 million de dollars pour une usine de fabrication d’explosif et 2,1 millions de dollars pour d’autres services en surface. Les mises à niveau de l’usine Bachelor et du PAR coûtent respectivement 3,5 millions de dollars et 2,4 millions de dollars. Les 3,4 millions de dollars restants sont composés d’équipements de surface, d’outils et de coûts directs et indirects.

Le coût en capital de maintien tout inclus est estimé à 27,8 millions de dollars et comprend les coûts de fermeture des sites qui totalisent 6,5 millions de dollars. Les coûts de construction du PAR de 18,1 millions de dollars fourniront une capacité de stockage supplémentaire de 2,9 Mt et permettront des agrandissements futurs à moindre coût. Les coûts indirects représentent 2,7 millions de dollars des 3,2 millions de dollars restants au capital de maintien.

Les coûts totaux en investissement sont estimés à 49,9 millions de dollars, tel que résumé dans le tableau suivant.

Le coût d’exploitation moyen est estimé à $81,27/tonne usinée.

Analyse de sensibilité

Une analyse de la sensibilité financière de l’EEP a été effectuée, sur la VAN après impôt et sur le TRI du projet, en utilisant les variables suivantes : les coûts en investissement, le taux de change CAD : UDS, le prix de l’or et le taux d’actualisation. Les résultats après impôts pour le TRI et la VAN du projet basés sur l’analyse de sensibilité sont résumés ci-dessous :

L’analyse de sensibilité révèle que le prix de l’or a l’influence la plus significative sur la VAN et le TRI. Après le prix de l’or, la VAN et le TRI ont été les plus influencés par le taux de change (CAD:USD) et dans une moindre mesure par la variation des coûts d’exploitation et des investissements.

Personnes Qualifiées

Le scénario de production de l’EEP est basé sur les ressources minérales mesurées, indiquées et présumées du l’ERM 2021, publié le 23 juin 2021 et préparé par Mme Valerie Wilson, M.Sc., P.Geo., Géologue consultante chez SLR, basé à Toronto, Ontario, Canada. Mme Wilson est une personne qualifiée indépendante telle que définie par le NI 43-101. Mme Wilson a lu et approuvé le contenu de ce communiqué de presse en ce qui concerne l’ERM divulgué. Le rapport technique complet, qui a été préparé conformément au NI 43-101 – Informations à fournir sur les projets miniers, sera disponible sur SEDAR (www.sedar.com) sous le profil d’émetteur de la Société dans les 45 jours suivant ce communiqué de presse. La date d’entrée en vigueur de l’EEP est le 1er juin 2022.

L’EEP a été préparée par les personnes qualifiées suivantes en vertu du NI 43-101, chacune d’entre elles étant indépendante de la Compagnie en vertu du NI 43-101, et ont examiné, vérifié et approuvé les données scientifiques et techniques pour lesquelles elles ont la responsabilité contenue dans ce communiqué de presse relatif à l’EEP.

À propos de Ressources Bonterra Inc.

Bonterra est une Compagnie d’exploration aurifère canadienne possédant un vaste portefeuille d’actifs d’exploration avancée dont le point d’ancrage est une usine de traitement d’or centrale située au Québec, au Canada. La société dispose d’un portefeuille de gîtes, incluant, Barry, Gladiator, Moroy et Bachelor avec des ressources qui totalisent collectivement 1,24 million onces dans les catégories mesurées et indiquées, et 1,78 million d’onces dans la catégorie présumée. Il est important de noter que la Compagnie possède la seule usine de traitement d’or autorisée et opérationnelle dans la région. Bonterra se concentre sur le passage de l’exploration avancée à une Compagnie de développement afin de créer de la valeur pour les actionnaires.

Pour plus amples renseignements

Marc-Andre Pelletier, President & CEO
ir@btrgold.com

2872 Sullivan Road, Suite 2, Val d’Or, Quebec J9P 0B9
819-825-8678 | Website: www.btrgold.com

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le lecteur est avisé que l’EEP résumée dans ce communiqué de presse vise seulement à fournir une revue initiale et simplifiée du potentiel du projet et des options de design et de conception. Le plan minier de l’EEP et le modèle économique incluent plusieurs hypothèses et l’utilisation de ressources minérales présumées. Les ressources minérales présumées sont considérées comme étant trop spéculatives pour être utilisées dans des analyses économiques excepté lorsque permises par le règlement 43-101 pour les études économiques préliminaires. Il n’y a aucune garantie que les ressources minérales présumées puissent être converties en ressources minérales indiquées ou en ressources minérales mesurées, et à ce titre, il n’y a aucune garantie que les paramètres économiques du projet décrits dans le présent communiqué seront atteints.

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « planifie », « budget », « échéancier », « a l’intention », « prévisions », « estime », « est d’avis », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient », « devraient », « se produire », « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué peut contient des renseignements prospectifs portant, entre autres choses, sur les perspectives, pour les gîtes aurifères Barry, Gladiator, Moroy, et Bachelor; l’ajout à jour des ressources minérales; l’EEP de la mine à ciel ouvert de Barry, le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; et les forages futurs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Bonterra ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Bonterra ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les intentions de la Société ainsi que les événements et les développements que la Société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la Société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives.

S'abonner

Soyez à jour avec nos nouvelles récentes