BTR: TSX-V $0.26 VOL: 276730
BONXF: US $0.19 VOL: 100400
SPOT GOLD $1794.69

Nouvelles

Nouvelles & médias


Téléchargements

Bonterra fournit une Mise à Jour de ses Opérations

Val-d’Or, QC – 23 novembre 2022 – Bonterra Resources Inc. (TSX-V : BTR, OTCQX : BONXF, FSE : 9BR2) (« Bonterra » ou la « Société ») une société canadienne d’exploration aurifère avec un important portefeuille d’actifs d’exploration avancés dont le point d’ancrage est une usine de traitement centrale située dans le nord du Québec, fournit une mise à jour de ses opérations.

Initiatives de réduction des coûts

La Société est heureuse d’annoncer qu’elle a terminé le processus de mise sous surveillance et d’entretien à long terme de l’infrastructure souterraine du gisement Bachelor-Moroy tel qu’annoncé précédemment (voir communiqué de presse du 7 septembre 2022). Tous les équipements, pièces de rechange et consommables utilisables ont été ramenés à la surface en toute sécurité. L’inondation de l’infrastructure souterraine est en cours et le site reste conforme à toutes les réglementations gouvernementales applicables.

En matière de permis, compte tenu des changements susmentionnés, la Société a révisé la portée de l’agrandissement du Complexe de l’usine Bachelor et rapporte qu’elle a soumis des réponses à la deuxième étape de questions au COMEX (Comité d’examen des répercussions sur l’environnement et le milieu social). Le projet d’expansion révisé envisage désormais une augmentation du débit quotidien à 1 800 tonnes par jour (« tpj ») (comparativement à 2 400 tpj dans la demande initiale) et maintient la même capacité pour le parc à résidus à 8 millions de tonnes supplémentaires. La Société pourrait être admissible à autoriser l’expansion par le biais d’un processus plus rationalisé considérant le débit révisé de 1 800 tpj. La Société a l’intention de continuer à collaborer étroitement avec les autorités réglementaires et les parties prenantes locales durant le processus d’autorisation.

Mise à jour de l’étude de Préfaisabilité (« ÉPF »)

La Société a entrepris une ÉPF sur le projet de mine à ciel ouvert Barry à la suite de la publication d’une évaluation économique préliminaire positive (« ÉÉP ») plus tôt cette année (voir communiqué de presse du 13 juin 2022). Plusieurs étapes techniques ont été franchies depuis le début de l’ÉPF, notamment 25 000 mètres (« m ») de forage intercalaire au gîte à ciel ouvert et des analyses géochimiques, hydrogéologiques et géotechniques du projet Barry et au Complexe de l’usine Bachelor dans le cadre de l’ÉPF.

Bien que d’importants progrès techniques aient été réalisés durant la réalisation de l’ÉPF, l’incapacité d’obtenir des devis raisonnables et en temps opportun de la part des entrepreneurs miniers, des fournisseurs et d’autres prestataires de services a créé un environnement difficile pour évaluer correctement l’économie du projet de mine à ciel ouvert Barry. Ceci s’ajoute à l’escalade des coûts significative qui prévaut dans tout le secteur minier. Ceci a conduit la Société à réévaluer le plan de développement à Barry. Plus précisément, la Société planifie d’abord terminer le forage intercalaire prévu sur la moitié supérieure (au-dessus de l’élévation 300 m) de la partie souterraine du gîte Barry afin de déterminer si la minéralisation souterraine à plus haute teneur, ainsi que l’échelle vraisemblablement plus grande de l’opération, génère un plan de développement plus robuste.

Deux foreuses sont actuellement en opération à Barry à un rythme de 6 000 m par mois comme annoncé précédemment (voir communiqué de presse du 15 novembre 2022). Le forage se concentre sur la moitié supérieure du gisement souterrain de Barry. À ce jour, 15 900 m de forage intercalaire ont été complétés ciblant le gîte souterrain.

Marc André Pelletier, président et chef de la direction, a déclaré : « Les défis liés à la préparation de l’ÉPF en raison des pressions inflationnistes sur les coûts de l’énergie, des équipements et de la main-d’œuvre affectent l’ensemble de l’industrie minière, en particulier dans le Nord du Québec. Plutôt que de rejoindre les rangs des sociétés minières qui développent des actifs dans cet environnement difficile, Bonterra a décidé de réévaluer le plan de développement de Barry. Il est important de noter que tous les travaux techniques effectués à ce jour formeront une base solide pour le développement futur et en particulier pour faire avancer l’obtention des permis.

Avec l’infrastructure souterraine du gisement Bachelor-Moroy sous surveillance et entretien à long terme, la Société est sur la bonne voie pour réduire ses coûts d’entretien et prévoit réaffecter ces ressources financières à l’avancement du développement du projet Barry. D’autres initiatives de réduction des coûts sont également envisagées pour réduire davantage les coûts. »

Personnes qualifiées

Le contenu technique de ce communiqué a été revu et approuvé par Marc-André Pelletier, ing, président et chef de la direction; une « personne qualifiée » telle que définie dans la Norme canadienne 43-101 – Normes de divulgation pour les projets miniers.

À propos de Ressources Bonterra Inc.

Bonterra est une société d’exploration aurifère canadienne possédant un vaste portefeuille d’actifs d’exploration avancée dont le point d’ancrage est une usine de traitement d’or centrale située au Québec, Canada. La Société possède quatre principaux actifs, Gladiator, Barry, Moroy et Bachelor avec des ressources qui totalisent collectivement 1,24 million onces dans les catégories mesurées et indiquées, et 1,78 million d’onces dans la catégorie présumée. Il est important de noter que la Société possède la seule usine de traitement d’or autorisée et opérationnelle dans la région. Bonterra se concentre sur le passage de l’exploration avancée à une société de développement afin de créer de la valeur pour les actionnaires.

Pour plus amples renseignements

Marc-André Pelletier, Président, chef de la direction et administrateur ir@btrgold.com 2872 Chemin Sullivan, Bureau 2, Val d’Or, Québec J9P 0B9 819-279-9304 | Site Web: www.btrgold.com

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué peut contient des renseignements prospectifs portant, entre autres choses, sur les perspectives, pour les gîtes aurifères Gladiator, Barry, et Moroy; l’ajout à jour des ressources minérales; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; et les forages futurs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Bonterra ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Bonterra ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les intentions de la Société ainsi que les événements et les développements que la Société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la Société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives.

S'abonner

Soyez à jour avec nos nouvelles récentes