BTR: TSX-V $0.27 VOL: 99510
BONXF: US $0.19 VOL: 100725
SPOT GOLD $2465.84

Nouvelles

Nouvelles & médias


Téléchargements

Bonterra recoupe 34,7 g/t Au sur 2,4 m sur le projet souterrain Barry et fournit une mise à jour de la campagne de forage sur la propriété en coentreprise Duke

Val-d’Or, QC – 27 mars, 2023 – Ressources Bonterra Inc. (TSX-V: BTR, OTCQX: BONXF, FSE: 9BR2) (“Bonterra” ou la “Société”) est heureuse d’annoncer des résultats de la campagne de forage intercalaire maintenant terminée sur le projet souterrain Barry, qui contient 0,5 million d’onces de ressources minérales mesurées et indiquées et 0,7 million d’onces de ressources minérales présumées selon la dernière estimation des ressources minérales (le « ERM 2021 », voir le communiqué presse du 23 juin 2021). L’objectif principal de cette campagne était la conversion des ressources minérales et d’améliorer l’interprétation et la continuité de la minéralisation dans la partie supérieure du gisement. Au total, 31 349 mètres (« m« ) (91 sondages) de forage intercalaire ont été réalisés à partir de la surface depuis août 2022. La Société a reçu des analyses de 75 sondages jusqu’à présent, incluant ceux de ce communiqué (voir les communiqués de presse du 15 novembre 2022 et du 12 décembre 2022).

Faits saillants:

  • 34,7 g/t Au sur 2,4 m, incluant 72,0 g/t Au sur 1,1 m dans le sondage MB-22-560A
  • 17,7 g/t Au sur 3,2 m, incluant 30,1 g/t Au sur 1,8 m dans le sondage MB-23-594
  • 11,6 g/t Au sur 3,3 m, incluant 19,8 g/t Au sur 1,8m dans le sondage MB-23-589
  • 9,0 g/t Au sur 9,2 m, incluant 21,7 g/t Au sur 2,0 m dans le sondage MB-22-578
  • 8,2 g/t Au sur 6,0 m, incluant 17,6 g/t Au sur 2,7 m dans le sondage MB-22-556
  • 6,4 g/t Au sur 4,0 m, incluant 13,2 g/t Au sur 1.2 m dans le sondage MB-22-565A

Campagne d’exploration sur la propriété Duke en coentreprise

En mars, la Société a annoncé un programme de forage de 3 300 m sur la propriété Duke (« Duke »), une coentreprise avec Minière Osisko Inc. (« Osisko »). À ce jour, 6 des 10 sondages ont été forés et les activités de forage se déroulent dans les délais prévus (voir le communiqué de presse du 6 mars 2023). Les résultats de forage devraient être publiés à la fin du programme.

Le programme de forage à Duke fait partie du regain d’intérêt de la Société sur l’exploration régionale à une cadence d’environ 1 400 m par mois dans les propriétés Urban-Barry et Bachelor.

Marc André Pelletier, président et chef de la direction, a déclaré: « Le programme d’exploration à Duke en collaboration avec notre partenaire en coentreprise Osisko progresse bien. Duke est adjacent au gîte Gladiator de la Société et au projet aurifère Windfall d’Osisko, ainsi qu’au gîte Barry plus à l’ouest. Ensemble, ces trois gîtes contiennent une importante ressource aurifère de plus de 10 millions d’onces, et la Société demeure concentrée sur l’exploration du camp Urban-Barry cette année. Suite à la réalisation du programme de forage intercalaire sur le projet souterrain Barry, la Société prévoit mettre à jour le modèle géologique du gîte souterrain afin de déterminer les prochaines étapes pour le projet Barry. De plus, un programme d’exploration débutera bientôt sur les propriétés Barry nord-est et Panache pour tester des cibles d’exploration à fort potentiel.

Faits saillants des résultats de forage au diamant :

Figure 1 – Projet Barry – Plan de surface, sondages et localisation des faits saillants

Le programme de forage intercalaire maintenant terminé sur le projet souterrain Barry a été conçu pour convertir les ressources présumées de l’ERM 2021 en ressources indiquées en réduisant la maille des forages à 25 m. Le programme vise notamment à délimiter et à prolonger les hautes teneurs identifiées dans l’ERM 2021. Les résultats d’analyses récentes, y compris ceux contenus dans ce communiqué de presse, soulignent le potentiel d’augmenter la quantité et la continuité de la minéralisation souterraine.

Figure 2 –Projet Barry – Section Longitudinale du Gîte Barry, Vue regardant vers le nord-ouest

Les forages intercalaires dans la zone 800 continuent de délimiter et d’augmenter la longueur et la continuité des corps minéralisés à haute teneur. Des résultats tel que 34,7 g/t Au sur 2,4m incluant 72,0 g/t Au sur 1,1 m dans le sondage MB-22-560A, 16,3 g/t Au sur 2,8 m incluant 26,6 g/t Au sur 1,7 m dans le sondage MB-22- 585 et 17,7 g/t Au sur 3,2 m incluant 30,1 g/t Au sur 1,8 m dans le sondage MB-23-594 augmentent la confiance et la continuité des plongées à haute teneur de la zone 800 (Figure 3). Les analyses des 17 sondages forés dans la zone 800 pendant l’hiver sont en attente.

Figure 3 – Projet Barry – Section Longitudinale de la Zone 800, Vue regardant vers le nord-ouest

Le forage intercalaire dans les zones à pendage modéré vers le sud H6/D4 a permis de mieux comprendre la minéralisation à haute teneur mise en évidence par l’ERM 2021. Le forage intercalaire continue de mettre en évidence la continuité des hautes teneurs dans les cisaillements minéralisés. Les résultats de 9,0 g/t Au sur 9,2 m dont 21,7 g/t Au sur 2,0 m dans le sondage MB-22-578, 5,6 g/t Au sur 6,3 m dont 10,7 g/t Au sur 2,0 m dans le sondage MB-22- 575 et 4,6 g/t Au sur 7,7 m dont 9,2 g/t Au sur 2,5 m et 11,5 g/t Au sur 0,7 m dans le sondage MB-22-554 améliorent la continuité sur 300 m de longueur de la plongée à haute teneur dans la zone H6 (Figure 4).

Figure 4 –Projet Barry – Section Longitudinale des Zones H6 et D4, Vue regardant vers le nord-ouest

Le forage intercalaire dans la zone moins bien définie H18 a intersecté avec succès une minéralisation à teneur plus élevée. Les résultats de forage mettent en évidence le potentiel d’un gîte de 300 m de longueur situé dans la zone de cisaillement située 20 m sous le cisaillement H6. La démonstration est faite par les résultats du sondage MB-22-565A avec 6,4 g/t Au sur 4,0 m incluant 13,2 g/t Au sur 1,2 m, le sondage MB-22-564 retournant 3,0 g/t Au sur 10,4 m incluant 13,4 g/t Au t Au sur 1,1 m du sondage MB-22-575 intersectant 4,7 g/t Au sur 8,1 g/t Au incluant 11,6 g/t Au sur 1,5 m et du sondage MB-22-578 avec 10,7 g/t Au sur 1,5 m.

Figure 5 – Projet Barry – Section Longitudinale de la Zone H16, Vue regardant vers le nord-ouest

Géologie du gîte Barry

Le gîte Barry est caractérisé par trois ensembles de structures dominantes, toutes avec un pendage vers le sud-est. Les zones de cisaillement sub-verticales et les zones de cisaillement de la série H, avec un pendage de 25 à 40 degrés, sont encaissées dans des roches volcaniques et des tufs intermédiaires à mafiques avec des intrusions felsiques locales. Des zones de contact ont un pendage de 50 à 65 degrés le long des contacts inférieurs et supérieurs des intrusions felsiques D1, D2 et D3 avec des roches volcaniques et mafiques. La minéralisation aurifère est associée à des sulfures disséminés dans des zones de cisaillement et des veines avec de l’or visible localement. Le gîte Barry a été délimité sur plus de 1,4 kilomètre de longueur et 700 m de profondeur et reste ouvert à l’expansion.

Tableau des résultats des sondages :

Le tableau suivant montre les intersections significatives des sondages présentées dans ce communiqué de presse.

Contrôle de qualité et protocoles de divulgation

Les analyses aurifères des carottes de forage du projet Barry sont effectuées au laboratoire d’analyse de la mine Bachelor, Actlabs (Ste-Germaine-Boulé) et chez AGAT Laboratoires (Val d’Or). La Société utilise un rigoureux programme d’analyse QA-QC, conforme aux normes de l’industrie. Les analyses ont été réalisées par pyroanalyse (A.A.) avec finition par absorption atomique au laboratoire d’analyse de la mine Bachelor et avec finition gravimétrique pour dosage supérieur à 10 g/t Au chez Actlab et AGAT. Des échantillons stériles, des doublons et des échantillons standards certifiés sont insérés dans le flux d’échantillons pour surveiller la performance des Laboratoires. Le programme QA-QC de la Société exige qu’au moins 5% des échantillons soient analysés par un laboratoire indépendant. Ces tests de vérification sont envoyés au laboratoire ALS Minerals situé à Val-d’Or, au Québec. Les vérifications montrent une forte corrélation avec les résultats du Laboratoire.

Personne qualifiée

Donald Trudel, P.Geo., (OGQ # 813) Directeur, Géologie de la Société, supervise toutes les activités d’exploration du projet Barry, et a approuvé les informations techniques contenues dans ce communiqué. Mr. Trudel est une personne qualifiée en vertu du règlement NI 43-101 sur les normes de divulgation concernant les projets miniers.

À propos de Ressources Bonterra Inc.

Bonterra est une société d’exploration aurifère canadienne possédant un vaste portefeuille d’actifs d’exploration avancée dont le point d’ancrage est une usine de traitement d’or centrale située au Québec, au Canada. La Société possède quatre principaux actifs, Gladiator, Barry, Moroy et Bachelor avec des ressources qui totalisent collectivement 1,24 million onces dans les catégories mesurées et indiquées, et 1,78 million d’onces dans la catégorie présumée. Il est important de noter que la Société possède la seule usine de traitement d’or autorisée et opérationnelle dans la région. Bonterra se concentre sur le passage de l’exploration avancée à une société de développement afin de créer de la valeur pour les actionnaires.

POUR PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS

Marc-André Pelletier, Président, chef de la direction et administrateur

ir@btrgold.com

2872 Chemin Sullivan, Bureau 2, Val d’Or, Québec J9P 0B9 819-279-9304 | Site Web: www.btrgold.com

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Tout énoncé qui implique des prévisions, des attentes, des interprétations, des opinions, des plans, des projections, des objectifs, des hypothèses, des événements ou des rendements futurs (utilisant souvent, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Le présent communiqué peut contient des renseignements prospectifs portant, entre autres choses, sur les perspectives, pour les gîtes aurifères Gladiator, Barry, et Moroy; l’ajout à jour des ressources minérales; le fait que le gîte demeure ouvert latéralement et en profondeur; et les forages futurs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Bonterra ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Bonterra ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les intentions de la Société ainsi que les événements et les développements que la Société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la Société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives

S'abonner

Soyez à jour avec nos nouvelles récentes