BTR: TSX-V $0.27 VOL: 99510
BONXF: US $0.18 VOL: 150724
SPOT GOLD $2466.68

Nouvelles

Nouvelles & médias


Téléchargements

Bonterra octroi une compensation basée sur les actions

Val-d’Or, QC – 2 janvier 2024 – Ressources Bonterra Inc. (TSX-V : BTR, OTCQX : BONXF, FSE: 9BR2) (« Bonterra » ou la « Société ») est heureuse d’annoncer effectif le 2 janvier 2024, l’octroi de 750 000 unités d’actions restreintes de Bonterra à certains dirigeants de la Société. Les unités d’actions restreintes sont assujetties à une période d’acquisition d’un an à compter de la date d’attribution en conformité avec le plan de rémunération omnibus de la Société.

À propos de Ressources Bonterra Inc.

Bonterra est une société canadienne d’exploration aurifère qui possède un portefeuille d’actifs d’exploration avancée et des facilités d’usinage au Québec, au Canada. Les actifs de la Société comprennent les gisements aurifères Gladiator, Barry, Moroy et Bachelor, qui détiennent collectivement 1,24 million d’onces dans les catégories mesurées et indiquées et 1,78 million d’onces dans la catégorie présumée.

En novembre 2023, la Société a conclu une entente d’acquisition et de coentreprise avec Minière Osisko Inc. pour les propriétés Urban-Barry, qui comprennent les gisements Gladiator et Barry. Au cours des trois prochaines années, Osisko peut acquérir une participation de 70 % en dépensant 30 millions $ en dépenses de travaux d’exploration. Cette transaction stratégique souligne l’engagement de Bonterra à faire progresser ses actifs d’exploration, marquant une étape importante vers le développement.

Pour plus amples renseignements

Marc-André Pelletier, Président et chef de la direction et administrateur

ir@btrgold.com

2872 Chemin Sullivan, Bureau 2, Val d’Or, Québec J9P 0B9 819-279-9304 | Site Web: www.btrgold.com

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

Mise en garde et énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des « informations prospectives » basées sur les attentes, les estimations, les prévisions et les projections actuelles de Bonterra. Ces énoncés prospectifs comprennent, entre autres, des énoncés relatifs à l’entente d’acquisition et de coentreprise avec Minière Osisko annoncée le 28 novembre 2023. Les mots « sera », « anticipé », « planifie » ou d’autres mots et expressions similaires ont pour but d’identifier les énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs comprennent notamment de l’information concernant les programmes d’exploration prévus et la croissance potentielle des ressources minérales. Les résultats d’exploration qui comprennent des résultats de forage sur de larges espacements peuvent ne pas être indicatifs de la présence d’un gisement minéral et ces résultats ne fournissent pas d’assurance que les travaux ultérieurs établiront une teneur, une continuité, des caractéristiques métallurgiques et un potentiel économique suffisants pour être classés comme une catégorie de ressources minérales. Les quantités et les teneurs potentielles des cibles de forage sont de nature conceptuelle et l’exploration n’a pas été suffisante pour définir une ressource minérale, et il n’est pas certain que d’autres travaux d’exploration permettront de délimiter les cibles en tant que ressources minérales. Les énoncés prospectifs sont assujettis à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d’autres facteurs qui peuvent faire en sorte que les résultats réels, le niveau d’activité, le rendement ou les réalisations de Bonterra diffèrent sensiblement de ceux exprimés ou sous-entendus par ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, sans s’y limiter : les incertitudes liées à l’exploration et à la mise en valeur ; la capacité de mobiliser suffisamment de capitaux pour financer l’exploration et la mise en valeur ; l’évolution de la conjoncture économique ou des marchés financiers, l’évolution de l’environnement et d’autres aspects judiciaires, réglementaires, politiques et concurrentiels ; les difficultés technologiques ou opérationnelles ou l’incapacité d’obtenir les permis requis dans le cadre des activités d’exploration ; et les relations de travail. Cette liste n’est pas exhaustive des facteurs qui peuvent influer sur nos énoncés prospectifs. Ces facteurs, ainsi que d’autres, doivent être examinés avec soin, et les lecteurs ne doivent pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs.

S'abonner

Soyez à jour avec nos nouvelles récentes